La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments.

C'est de les faire soupçonner.

- Jules Barbey d'Aurevilly -

Sexothérapie

En Conjugaison

La TSP Thérapie en sexualité positive, une approche bio-psycho-sociale de la personne, permet de transformer sa perception de la sexualité pour l’envisager plus positivement.

Le corps, l’esprit et le cœur, indéniablement interdépendants, il est par conséquent évident d’aborder les thématiques à traiter sous ces différents axes afin de déterminer en quoi ils peuvent s’influencer mutuellement. Il convient donc de se pencher sur ces trois dimensions : COEUR-CORPS-ESPRIT, pour retrouver un équilibre, une harmonie et enfin, re-découvrir l’expression positive de sa sexualité. 

La sexothérapie peut, selon vos aspirations et intérêts, s’associer à d'autres approches telles que l’EFT Technique de libération émotionnelle ou l’Hypnothérapie. Des accès à d’autres niveaux de conscience pour explorer en vous des ressources insoupçonnées et des voies d’améliorations rapides et efficaces !

Avant tout, il s’agit ici de traiter d’un sujet intime et légitime avec légèreté et délicatesse.

pour quoi ? pour qui ?

Pour tout ce qui interroge, heurte au sujet de la sexualité.

Si le désir s’estompe, se fossilise ou qu’au contraire, il obsède, est omniprésent voir, oppressant.
 

Quand la sexualité devient fade, ennuyeuse.

Lorsque la perception corporelle limite, empêche la sexualité.
 

Que les sensations s’imposent, s’opposent (douleurs, dyspareunie, vaginisme, vulvodynie, ...).

Quand l’excitation, le plaisir, la jouissance se sont subtilisés.

Lorsque les expériences de vie nuisent à la sexualité (maladie, grossesses, postpartum, infertilité, ménopose, andropose, deuil,...).

Quand l’excitation se veut timide, farouche ou qu’au contraire, elle s’impose, s’obstine, qu’elle devient importune (troubles de l’érection).

Si la jouissance s'avère capricieuse (éjaculation précoce, éjaculation retardée, anéjaculation).

Quand le corps est méconnu, qu’il demande à être découvert, en subtilité, en puissance.

Pour tout ce qui questionne sur la sexualité au fil des âges.

Si l’orientation, l’identité sexuelle interpellent.

Pour toutes les pratiques dites "atypiques", qu’elles attirent ou qu’elles questionnent.

Si la sexualité virtuelle ne satisfait pas ou plus, ou qu’elle gêne la sexualité relationnelle.

Et pour tout le reste, au sujet du corps et des sens...